La réforme 2020 se précise

L’assemblée générale de l’Association Internationale des Organisateurs de Course Cyclistes (AIOCC), présidée par Christian PRUDHOMME, s’est tenue ce vendredi 24 novembre 2018 à Amsterdam.

David LAPPARTIENT, président de l’Union Cycliste Internationale (UCI) et Tom VANDAMME, président de la commission route, étaient également présents.

De nombreux points étaient à l’ordre du jour, dont un particulièrement attendu par un bon nombre d’organisateurs, celui relatif à la réforme qui prendra effet dès le début de saison 2020.

Avant de présenter les grandes lignes de la nouvelle organisation du cyclisme professionnel homme sur route, David LAPPARTIENT, souligna l’unanimité de toutes les familles du cyclisme qui ont approuvé ce projet de réforme.

Parmi les thèmes fondamentaux, des décisions significatives ont  été prises, notamment pour les organisations.

Le calendrier international UCI route sera composé de trois divisions :

  • L’UCI World tour, qui regroupera d’une part, les 3 grands tours et d’autres épreuves par étapes (Dauphiné, etc…) et d’autre part, la création d’une nouvelle série, qui regroupera certaines des plus belles épreuves d’un jour (Paris-Roubaix, Tour des Flandres, etc…), sous la dénomination de « UCI Classics Séries »
  • L’UCI ProSéries avec une sélection parmi les épreuves classées en catégorie Hors Classe, classe 1 et les nouvelles courses stratégiques (Pays émergents).
  • Circuits Continentaux UCI avec le reste des épreuves classe 1 et classe 2.

Actuellement en catégorie Hors Classe, le Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut, sera donc candidat pour intégrer l’UCI ProSéries.

La route s’annonce donc longue d’autant qu’il faudra respecter la procédure de candidature, avec dans un premier temps (début janvier), le dépôt d’un dossier et le règlement d’une taxe, qui reste à définir.

L’épreuve sera ensuite auditée et devra répondre à un certain nombre de critères, dont ;

  • Une diffusion TV en direct de haute qualité (couverture Nationale et Internationale)
  • Participation des équipes (au minimum 10 World-Teams ou Continentales Pro)
  • Ajustement au calendrier International (chevauchement d’épreuves,…)
  • Evaluation de l’organisation lors de l’édition 2019 suivant un cahier des charges précis pour rejoindre la série.

Autre point important, la simplification du système de classement (individuel et équipe) qui sera unique. Toutes les épreuves (L’UCI World tour, UCI Classics Séries, L’UCI ProSéries et les Circuits Continentaux UCI) compteront pour le même  classement.

Pour les équipes, un système ouvert de licences trisannuelles auquel s’ajoutera une évaluation sportive. L’introduction, pour une plus grande compétitivité et équité, d’un système de qualification sportive qui garantira une invitation aux plus évènements du calendrier cycliste pour les meilleures équipes de deuxième division.

Recent Posts